Liens utiles:

 



Cours de rectification: construction de Mac Cabe et Thiele et taux de reflux minimum

Taux de reflux minimum pour réaliser une séparation donnée en rectification continue

Soit à séparer par rectification continue un mélange de deux constituants de titre molaire xf en un résidu de titre molaire xw et un distillat de titre molaire xd. Le taux de reflux minimum pour réaliser cette séparation est déterminé par l'ordonnée à l'origine de la droite passant par les points suivants:

  • le point (xd ,xd ), situé sur la bissectrice
  • le point de la courbe d'équilibre ayant pour abscisse xf

Cette ordonnée, déterminée graphiquement, vaut xd/(Rmin+1) , ce qui permet d'en déduire Rmin.

Taux de reflux minimum pour réaliser une séparation donnée en rectification discontinue

Soit à séparer par rectification discontinue deux constituants en un distillat de titre molaire xd à partir d'un bouilleur de titre molaire xb et . Le taux de reflux minimum pour réaliser cette séparation est déterminé par l'ordonnée à l'origine de la droite passant par les points suivants:

  • le point (xd ,xd ), situé sur la bissectrice
  • le point de la courbe d'équilibre ayant pour abscisse xb

Cette ordonnée, déterminée graphiquement, vaut xd/(Rmin+1) , ce qui permet d'en déduire Rmin.

Rq: en rectification discontinue, la composition du bouilleur xb évolue de xf en début de distillation à xw en fin de distillation. Le taux de reflux minimum est donc également différent. On applique en général un taux de reflux déterminé en début de distillation, que l'on augmente au fur et à mesure de l'épuisement du bouilleur de xf vers xw.

 

 

En mélange idéal, le NET minimum peut également être déterminé par la formule de Fenske:

 

Autres références: