Liens utiles:

 



Cours d'évaporation: évaporateur à couche mince à film raclé

Les évaporateurs à couche mince présentent par rapport aux évaporateurs conventionnels de réelles aptitudes au traitement de produits visqueux ou ayant tendance à former des dépôts. Ils sont également utilisés avec succès pour traiter des produits thermosensibles qui se dégradent fortement dans des évaporateurs classiques. C'est la nature de l'écoulement liquide qui favorise le traitement de ces produits dans des évaporateurs à couche mince.

 

 

Doc.LUWA

Fonctionnement de l'évaporateur à couche mince

 

L'évaporateur à couche mince se compose essentiellement d'une partie cylindrique chauffée (par double enveloppe), d'une partie supérieure servant à la séparation des vapeurs et d'un rotor tournant à grande vitesse.

 

Alimentation

Le produit à traiter, introduit à la partie supérieure de la double enveloppe, est réparti également sur la surface de chauffe par un anneau distributeur. Il est repris par les pales du rotor et étalé instantanément sur toute la paroi sous forme d'un film à grande turbulence. Le produit descend vers le pied de l'appareil en suivant le long de la paroi interne un mouvement hélicoïdale durant lequel l'évaporation des produits volatils a lieu.

 

Vapeurs, distillat

Les vapeurs qui se forment montent à contre-courant vers le haut de l'appareil et traversent le séparateur. Les gouttelettes et les mousses entraînées sont retenues et retombent dans la zone d'évaporation. Les vapeurs ainsi libérées des particules liquides passent dans un condenseur, dans une colonne ou tout autre étage de procédé suivant.

 

Produit de pied

Le produit non évaporé atteint en quelques secondes la partie inférieure de l'évaporateur d'où il est évacué.

 

Avantages

 

  • Sécurité de traitement des liquides visqueux, pollués et formant des dépôts.
  • Haute qualité du pr fit grâce au temps de sur réduit et spectre étroit de temps de séjour.
  • Grande puissance d'évaporation.
  • Rapport élevé d'évaporation.
  • Hauts rendements: - pratiquement pas de décomposition ou de polymérisation de produits sensibles à la chaleur.
  • épuisement maximal en résidus.
  • Simplicité d'entretien.
  • Larges possibilités de régulation et d'adaptation en cas de variation des conditions opératoires.
  • Souplesse de fonctionnement pour marche à charge réduite.

 

 

 

Démontage du rotor d'un évaporateur à couche mince

 

Doc.LUWA

Doc.LUWA

 

Exemples de rotors d'évaporateurs à couche mince LUWA

(ci-dessous à pales fermées, ouvertes ou mobiles)

 Nature de l'écoulement liquide

Après introduction dans l'appareil, le produit est repris par les pales d'un rotor et est étalé sous forme de film mince sur la paroi chauffée. La pale repousse devant elle une vaguelette de produit. Dans l'intervalle libre entre la paroi et la pale le produit est soumis au passage de celle-ci à une forte turbulence.

La transmission de chaleur dans cette zone de turbulence intense est excellente dans le cas de produits visqueux. Avec les produits ayant tendance à former des dépôts, l'incrustation n'a pas lieu en raison du mélangeage total au sein de la vague.

De plus, grâce à la régénération permanente au niveau de la paroi de chauffe les produits thermosensibles ne subissent pas de dégradation.